Rencontres

Millesime 2021 / Stephanie Danglade

Stephanie Danglade
Oenologue, Chateau Pichon Longueville Comtesse de Lalande
Pauillac, France

2021 impose son style ... On se souviendra de 2021 comme un d'un millésime particulièrement perturbé (et perturbant) et d'une pression sanitaire sans précédent de mémoire de vieux Médocains ! Dès l'hiver, le ton est donné, l'année sera pluvieuse et fraîche. La proximité de la rivière a permis d'épargner notre vignoble du gel du mois d'avril. Cette situation humide restera réelle jusqu'au mois de juin, période de relative douceur, où la vigne, riche de sa réserve utile saturée, connaît une pousse fulgurante. Aidés par des équipes efficaces et impliquées, il a fallu que nous soyons sur tous les fronts, pour faire face et préserver la vigne au moment de sa floraison. Malgré nos efforts, la virulence du mildiou a impacté le potentiel de production. Et la partie était loin d'être terminée... Dans sa continuité, la climatologie a rythmé le ramassage des raisins. Nous redécouvrons des équilibres d'antan, avec des équilibres "sucre-acide" que l'on pouvait lire sur les bulletins d'analyse des années 1980. 2 Forts de nos observations, de nos expériences et des outils de production à notre disposition, nous pilotons les fermentations pour apporter de la tension et le plus de chair possible. Cela passera par des extractions douces, une rigueur dans la gestion de l'oxygène, une capacité d'adaptabilité à une matière première hétérogène. Les choix d'élevage seront également déterminants avec une orientation vers la complexité aromatique et la sucrosité des barriques. Il est certain que la durée d'élevage sera également un élément de choix essentiel. A la dégustation, force est de constater que le millésime 2021 est dans la digne lignée des 2019 et 2020. Le millésime appose sa patte, mais le style Pichon Comtesse est bien là.